fbpx

Le portage salarial estompe les difficultés inhérentes au travail indépendant

travail indépendant

“Les travailleurs indépendants : Identités, perceptions, et besoins” est une étude de la Fondation Travailler autrement qui renseigne sur les aspirations des Freelances, micro-entrepreneurs, salariés portés.

Portrait

Les salariés portés sont en moyenne des hommes d’une cinquantenaire d’année avec un bon niveau d’étude. Ce sont d’anciens salariés pour 48%, les autres se sont lancés suite à une période de chômage (40%). Ils n’en font pas tous leur activité principale, 34% d’entre eux utilise le portage en complément d’une autre d’activité. Leurs clients sont essentiellement des entreprises (74%). Ils déclarent gagner 2500 euros net par mois.

Les auto-entrepreneurs sont composés essentiellement de femmes, d’une quarantaine d’année et un niveau de diplôme moyen. Ce sont d’anciens salariés pour 51% d’entre eux et d’anciens chômeurs (28%), étudiants et personnes sans activité. Pour la plupart c’est leur activité principale à 75%. Leurs clients sont plus des particuliers, et ils déclarent gagner 1250 euros net par mois.

Réseaux

D’après l’étude les indépendants témoignent le besoin d’élargir leur réseaux dans le but de trouver plus de missions. Le principal défi est d’assurer des revenus corrects pour l’année d’où l’importance d’être toujours alerte sur la prospection. La présence sur le web, les réseaux sociaux et les plateformes ne suffisent pas toujours, il est important d’avoir accès aux donneurs d’ordres via les partenaires des sociétés de portage.

 Freedom Portage de part son réseau de partenariat est régulièrement au contact des entreprises.

Protection

La protection sociale est l’autre point abordé par les indépendants. Considérée comme inexistante chez les micro-entrepreneurs, elle est en réalité partielle, car ils bénéficient de l’assurance maladie. Les salariés portés sont mieux lotis car ils gardent les avantages de la couverture sociale des salariés, c’est à dire : maladie-maternité, accident du travail, assurance chômage, assurance vieillesse, prévoyance- complémentaire santé.

En contrepartie, les salariés portés payent plus de charges mais sont moins exposés à la diversité des risques sociaux. Le portage salarial moins médiatisé que le statut du micro-entrepreneur semble répondre d’avantage aux problématiques de l’indépendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *